UNION NATIONALE GEM FRANCE

Forum de discussion de l'UNION NATIONALE GEM FRANCE - Fédération des GEMs de France


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

le débat est ouvert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 le débat est ouvert le Jeu 3 Jan - 18:27

gem-saumur <gem-saumur@laposte.net>
11:18 (Il y a 5 heures)

à gemangers, moi
Bonjour,

Nous sommes animatrices du GEM de Saumur, nous venons de découvrir votre courrier
envoyé à Mme la ministre et nous devons vous dire que nous ne comprenons pas du
tout votre demande.
Des dysfonctionnements existent sans doute dans certains GEM mais nous ne
pensons pas que ce soit pour une majorité.

Concernant notre Gem, nous avons une personne de l'ARS que nous rencontrons
une fois par an lors du comité de pilotage qui veille au bon fonctionnement
du GEM, tout du moins qui porte un regard.
Nous avons également une représentante du parrain qui est présente pour les
animatrices mais également pour les adhérents lors des réunions de bureau,
de CA et lors d'un point mensuel avec le trésorier de l'association et un
autre avec les animateurs.
L'association parrain reste disponible et est justement là pour veiller au
bon fonctionnement du GEM mais en aucun cas pour gérer à la place des
adhérents.
Ce sont les adhérents qui dirigent le GEM, qui sont porteurs des projets,
des achats, du fonctionnement de leur GEM.
Le bureau et le CA sont constitués d'adhérents majoritairement. Quelques
partenaires (UNAFAM, secteur de psychiatrie, mairie) sont membres du CA,
principalement pour apporter un regard extérieur mais aussi un soutient aux
adhérents dans leur prise de décisions.
Je pense que notre GEM est bien entouré et lorsque vous parlez de
dysfonctionnements graves, à la limite de la maltraitance, nous bondissons et nous
ne voyons pas comment cela pourrait avoir lieu.
Nous sommes également là, en tant qu'animateurs pour veiller à ce qu'il n'y
est pas de situations de violences verbales ou physiques.

Quand a la question d'avoir des regroupement sur le plan régionnal, le
CNIGEM a déjà proposé des coordinations régionales afin de facilité les
échanges avec l'ARS.
Ils seraient peut-être judicieux de penser à vous regrouper afin qu'il y est
une crédibilité dans les paroles adressées au gouvernement.
De plus, il aurait peut-être été judicieux de consulter les GEM avant d'envoyer ce courrier.

Cordialement.

Sabrina CHAIGNEAU
Katel BARRE
Animatrices du RDV du GEM

Voir le profil de l'utilisateur

2 comprenons nous bien le Jeu 3 Jan - 18:29

oxygem 12:20 (Il y a 4 heures)
Bonjour, Je rejoins tout à fait la position des animatrices du GEM de Saumur....

Union Nationale GEM FRANCE <unionatgemfrance@gmail.com>
13:57 (Il y a 2 heures)

à oxygem
Bonjour à tous,
Notre initiative ne constitue en aucune façon une attaque des GEM ni de leurs responsables.
Elle s'adresse au politique qui ne peut se contenter d'envoyer un questionnaire tous les deux ou trois ans ni se satisfaire de compter que 75% de GEM en possession d'une association d'usagers sans s'assurer qu'elles aient une vraie fonction.

Nous réagissons à des situations précises que nous avons constatées, à des appels à l'aide aussi bien d'animateurs (eh oui !) que d'adhérents, usagers responsables d'instances associatives potiches.

Il y a des parrains et des gestionnaires tout à fait respectueux des personnes, de la loi, des arrêtés et qui oeuvrent à une future réelle autonomie des GEM qu'ils ont initiés.

Nous en connaissons intéressés à partager notre expérience de 7 ans d'autonomie et les outils que nous avons mis en place pour gérer et administrer le plus correctement nos structures parce qu'ils désirent que les usagers prennent leur relai.
Ce n'est pas la majorité.

Et puis il y a les dérives. L'effet d'aubaine qu'a constitué cette subvention de 75 000 euros pour des professionnels à des années lumière du concept et de l'esprit des GEM. Et puis il y a des animateurs totalement démunis devant des actions incompatibles avec leur pratique professionnelle.

Soyez rassurés nous savons exactement de quoi nous parlons.

Mais merci de nous donner de bonnes nouvelles déjà de vos deux structures. Soyez convaincus que nous préférons cela.
Des GEM où les usagers :
- ont reçu toute l'information nécessaire sur le cahier des charges, et le concept GEM
- ont non seulement la parole mais aussi le pouvoir de gérer et d'administrer leur structure,
- reçoivent directement la subvention sur leur compte associatif,
- sont les employeurs des animateurs :
cela ne peut que nous confirmer dans ce que nous pensons que c'est possible puisque nous l'expérimentons déjà nous-mêmes depuis 7 années.

Bonne et heureuse année 2013 en souhaitant qu'effectivement le nombre des GEM totalement autonomes s'accroisse au fil du temps pour une réelle prise en charge de leur réinsertion par l'auto-support.
Bien amicalement.
Maïté ARTHUR
Présidente

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: le débat est ouvert le Ven 4 Jan - 1:15


Concernant notre Gem, nous avons une personne de l'ARS que nous rencontrons
une fois par an lors du comité de pilotage qui veille au bon fonctionnement
du GEM, tout du moins qui porte un regard.
....
De plus, il aurait peut-être été judicieux de consulter les GEM avant d'envoyer ce courrier.

Animatrices du GEM

Vous en avez bien de la chance, après 5 ans et demi de bons et loyaux services au sein de mon GEM, je n'ai jamais vu un représentant de l'ARS venir à la rencontre des adhérents, ni même des animateurs salariés.
et pourtant, comme il est stipulé en dernière ligne de la circulaire de 2011:
En outre, les agents des services de l'ARS peuvent, après en avoir informé le GEM concerné, effectuer une visite de ses locaux. Ces visites ont pour objet d'échanger avec les usagers adhérents et les animateurs du GEM et d'apprécier ses modalités d'organisation et de fonctionnement.


Mail envoyé après l'élection du CA 2012


  • Envoyé : mardi 13 mars 2012
    À : ARS
    Objet : Demande de RDV


    Bonjour,

    Suite à notre conversation téléphonique, je me permet de vous contacter afin de convenir un RDV.
    Comme la circulaire le précise, nous devons vous tenir compte des évolutions de notre groupe d'entraide mutuelle.

    dont:
    ― le compte rendu de la dernière assemblée générale ;
    ― le règlement intérieur ;
    ― un exemplaire du contrat d'adhésion et du contrat visiteur ;
    ― statuts ;
    ― personnels salariés (animateurs) ;
    ― une note développant l'aspect qualitatif de l'action du GEM, ses réussites, ses difficultés et ses perspectives ;

    ces points suivants, ne pourront pas être détaillés, puisque nous sommes pas en possession des documents, mais auront besoin d'être éclaircis:

    ― la convention de parrainage (avec dispense possible à titre dérogatoire et pour un temps fixé d'un commun accord si l'association d'usagers n'est pas encore constituée) ;
    ― les conventions de partenariat ; partenariat(s).
    ― les caractéristiques du lieu d'accueil et le contrat de bail afférent.
    ― les modalités de délégation de gestion (s'il y a lieu) ;
    ― organisme de parrainage ;
    ― charges financières ;

    nous vous demandons de bien vouloir nous recevoir, ce lundi 16 avril 2012, 10 heures.
    si ce rdv ne vous convient pas, sachez que nous avons une préférence pour le matin et le début de semaine, soit: lundi ou mardi, pour cause de disposition salariale de la part du président de l'association.

    Sera présent ce jour, mr T**** C*********, animateur.

    S******* L***
    Président de l'association.



    Réponse

    Bonjour Monsieur L***,

    Nous sommes tout à fait disposés à vous rencontrer en tant que nouveau président de l'Association du GEM d'******.
    Nous sommes disponibles mardi 17 avril à 10 heures si cela vous convient.
    Cependant, afin de distinguer l'activité du GEM et l'association d'usagers, nous souhaitons vous rencontrer sans animateur salarié.

    Pour votre information, nous prenons contact avec l'**** (gestionnaire)afin de convenir d'un rendez-vous distinct.

    Cordialement,

    M**** G*****-R****

    Réponse

    Bonjour,

    Le rendez-vous convient au président, il sera donc présent dans vos locaux ce mardi 17 avril à 10 heures.
    Je ne serais pas présent ce jour là comme vous l'avez suggéré.

    Recevez mes respectueuses salutations.

    C********* T****
    Animateur.


étrange que nos gestionnaires ai pu avoir un entretien avec l'ARS avant même de rencontrer les principaux acteurs du GEM.
L'année précédente, lors du 1er contact entre le CA d'adhérent et l'ARS, le gestionnaire nous avait interdit (à moi et à mon collègue) de se rendre à cette rencontre, mon collègue coordonnateur a tout de même accompagné ces quelques membres pour cette 1ère rencontre (ce fût la moindre des choses malgré qu'il soit allé à l'encontre de nos gestionnaires décideurs).

mail suivant:

Afin d'établir des conventions avec d'autres partenaires, nous avions dû demandé quelques éléments aux parrains gestionnaires



À m****.g*****-r****@ars.sante.fr
Bonjour,

Voici une copie du mail que nous avons envoyé ce jour à nos administrateurs parrains.
bonne réception.

S******* L***
Président.


From: *********@live.fr
To: ****************************
Subject: bilan et compte de résultat année exercice 2011
Date: Thu, 10 May 2012 10:58:30 +0200

Bonjour,

Dans un souci de transparence et de communication avec nos éventuels partenaires, nous aimerions être en possession du compte rendu de l'exercice 2011 de l'association ****- GEM.

merci d'avance.

S******* L***.
Président.

voici ce que j'ai pu transmettre au président dans la minute qui a suivi l'envoi



salut s*** , voici la réponse automatique que j'ai reçu aussitôt après avoir envoyé le mail

tu constateras que M**** G***** R**** ne fait plus partie de l'ARS, j'ai donc re expédié ce mail à L****** S****** (ARS) en espérant que celui ci soit au courant de la situation actuel tel que tu l'avais évoqué lors de ton entretien avec G**** R****

voilà...



Madame, Monsieur,

Je vous informe que j'ai quitté mes fonctions à l'Agence Régionale de Santé de Picardie. Vous pouvez adresser votre mail au service Handicap et Dépendance : ars-*******-handicap-dependance@ars.sante.fr.

L'accueil téléphonique de l'ARS est joignable au 03 ** *** ***.

Pour tout renseignement, le responsable de service Handicap et Dépendance de la délégation territoriale de la Somme, M. S****, est joignable au 03 ** ** ** ** (***************@ars.sante.fr)


Bien cordialement,

M*********

depuis cette date, tous les mails envoyés à l'ARS, convocation au CA, lettre d'informations.. sont restés sans réponse de la part de l'ARS. Seule la personne qui a accueilli le Président paraissais être à l'écoute, mais malheureusement, n'est plus en place au sein de l'ARS.

Quand, en Février 2012, n'étant toujours pas en possession de mes bulletins de paie des mois précédents, le responsable de l'ARS m'avais évoqué qu'il refusait d'entendre les problèmes salariales (préférais t il que je fasse recours à l'inspection du travail ?? les prud'hommes ?? qu'en aurais t il été si c'était les adhérents qui gérait entièrement l'autonomie du GEM avec de tels dysfonctionnements ?? aurais t il suspendu la gestion faite par les adhérents ?? ou aurais t il continué à fermer les yeux ??) à savoir que j'avais besoin de débloquer 5000€ pour le remplacement de mon chauffe-eau/chaudière qui venait de me lâcher, en février il fait froid chez nous, de plus, ma concubine était enceinte.. donc pas le droit de tomber malade... (seules les mères de famille ou les gens censés peuvent comprendre), le référent de l'ARS refusait donc d'entendre mes soucis salariales, mais voulais bien prendre en compte l'insalubrité des locaux qui avaient subis plusieurs fois des infiltrations d'eau, ou encore l'absence d'extincteurs, voire de normes ERP...
une visite a été effectué dans nos locaux près d'un mois après mon appel, bien évidemment sans ma présence, mais avec les gestionnaires (déjà évoqué dans mon post "Forum des animateurs : Quel avenir pour l'unique GEM de la somme ??")

Le référent ARS est venu ce 2 octobre 2012 en fin de réunion de CA (avec 45 minutes de retard) pour nous présenter les nouveaux gestionnaires qui prendront désormais le relais, sans que le CA est pu être concertés auparavant, et d'ailleurs des nouveaux locaux (plus petits) et une nouvelle recrue en remplacement de mon ex collègue déserteur, leur ont été attribués sans même que qui que ce soit est été concertés.
Je suis désormais pieds et mains liés auprès de ce nouveau gestionnaire qui est censé de gérer financièrement... et non de s'imposer.

Bref, à ce jour, personnellement, j'ai toujours autant de souci, en effet, après avoir été cherché des médicaments, mon pharmacien m'informe que je suis en fin de droit CPAM depuis le 31 12 2012...
Parce que soit l'URSAFF ou l'employeur n'a pas fait les démarches nécessaires... évidemment, mon (nouveau) gestionnaire rejette la faute sur l'URSAFF.. pourtant pendant 5 ans.. je n'ai pas eu ce genre de soucis....

OUI certains GEM sont entièrement autonomes et n'ont guère de soucis à se faire, mais certains sont encore loin du compte, dans mon département voisin, il existe 3 GEM chapeauté par un gestionnaire qui gères tout, sans vraiment laisser la parole aux adhérents, un quatrième, totalement indépendant, fonctionne en pleine autonomie, c'est le CA qui gères tout, y compris la paie de l'animateur.. et cela fonctionne assez bien.
Qu'on arrêtes de dire que l'autonomie des gem est impossible à gérer par des gens souffrants de troubles psychiques, la preuve, c'est que cela marches chez certains.
à force de dire à votre enfant qu'il est con qu'il n'arriveras jamais à rien ou encore qu'il est très joli et intelligent, il finira par vous croire...
J'ai vu tant de personnes voulant s'investir au sein du GEM, mais n'ayant aucun pouvoir, ni même écouté, beaucoup ont préféré partir, démissionner, ou prévoie même de ne pas renouveler leur mandat au prochain CA. L'actuel président est déjà parti subitement 2 fois pour revenir 6 mois -1 an après... va t'il s'investir davantage avec nos nouveaux gestionnaires ?? ou lâcheras t il l'affaire parce que rien n'évolue ?? notamment au niveau de l'ARS ??
Oui les GEM ont besoin d'être contrôlés afin d'éviter toute dérive ou abus de pouvoir(pour ne pas dire abus de faiblesse).
Bravo à vous Saumur et bonne continuation Wink


Voir le profil de l'utilisateur
Bonsoir,

Je lis avec intérêt vos messages, étant depuis qq mois employée dans un Gem.
Au regard des différents textes de loi, constituant le cadre règlementaire des Gem,
je remarque qu'ils restent un dispositif très jeune, mais qui a déjà bien avancé apparemment!

Je comprend la démarche de collectifs, de lettres aux Politique, cela semble nécessaire pour faire avancer les choses sur du long terme... C'est important et c'est super de s'investir!
Par contre, je découvre le réseau... y a t il un système de "suivi", de "journal"... par région, puis regroupé
au niveau national par exemple, pour échanger entre CA, professionnels, adhérents??
Qui relaie l'information? Je découvre..

Je me permet sinon une petite remarque, à Christophe, qui raconte un échange de plusieurs lettres, entre votre Gem et l'ARS.
A mon sens, l'ARS reste le "Financeur", et non l'accompagnateur-terrain.
Il est important d'avoir des échanges avec eux, pour les usagers et le CA.
Par contre, cela semble "normal" qu'il ne soient pas très disponibles, pour les préoccupations salariales etc.
C'est une grosse structure que l'ARS! Je vous invite à fouiller un peu sur internet pour vous rendre compte de leur rôle (régional d'ailleurs)...et, excusez moi l'epression, de notre "insignifiance" à côté.
Tournez vous plutot vers votre employeur, vos parrains!
Après, c'est sur, s'ils ne sont pas joignables, c'est autre chose...

Faire la différence entre nos revendications salariales (cadre, paie, horaires...) et les besoins des adhérents, leurs envie, que nous devons défendre et communiquer aux gestionnaires, parrains etc... me semble essentiel pour être efficace dans nos démarches.

A vos avis?!

Pascale

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: le débat est ouvert le Sam 5 Jan - 2:13

Je me permet sinon une petite remarque, à Christophe, qui raconte un échange de plusieurs lettres, entre votre Gem et l'ARS.
A mon sens, l'ARS reste le "Financeur", et non l'accompagnateur-terrain.
Il est important d'avoir des échanges avec eux, pour les usagers et le CA.
Par contre, cela semble "normal" qu'il ne soient pas très disponibles, pour les préoccupations salariales etc.

Tout a fait, mais c'est aussi eux qui valident l'attribution de l'enveloppe, il me semble important qu'ils sachent comment est gérée cette enveloppe, mais surtout de la bonne application de la circulaire, non ? ne se préoccupe t il pas si les animateurs sont correctement traités ? (je vais finir par croire que non...) et pourtant "ils" savent faire de beau discours lors de "journée intergem régionale" en disant que le GEM est une bonne chose et patati et patata... comment savent ils tout ça, vu qu'ils ne sont pas accompagnateur terrain ??
Ne demandes t il pas un rapport moral ? un rapport financier ?? qui le rédige ? les adhérents membres du CA n'ont pas le droit de regard sur "la bonne application de la circulaire" ?? le but c'est de rendre autonome les GEM.. non ?? comment les rendre autonomes si les parrains-gestionnaires censés d'épauler décident à leur place ? est ce normal qu'avant chaque rencontre demandés par le CA d'adhérent avec l'ARS, celle ci demande à rencontrer le parrain/gestionnaire avant ?? pour quelles raisons ??

C'est une grosse structure que l'ARS! Je vous invite à fouiller un peu sur internet pour vous rendre compte de leur rôle (régional d'ailleurs)...et, excusez moi l'epression, de notre "insignifiance" à côté.


je suis d'accord, c'est pour cela que le référent ARS de notre région avait affecté une personne au GEM, 2 adhérents membres du CA l'ont vu en novembre 2011, puis en avril 2012 puis n'était plus en poste dès mai il me semble... mais surtout, non remplacée depuis.

J'ai grandis dans le monde de l'animation et de l'éducation, je peux vous assurer que même pour un stage BAFA qui dures une semaine, on avais de fortes chances de se faire inspecter par la DDASS (anciennement ARS), quant aux colonies de vacances de 3 semaines, c'était quasiment systématique.
Depuis son ouverture du 18 décembre 2006, et mon embauche 6 mois après, je n'ai JAMAIS vu un représentant de l'ARS, et pourtant, nous avons jamais été doté d'extincteurs, ni de toilettes dite "public", ni de normes ERP.. et j'en passe, de quoi remettre ma conscience professionnelle en cause.
De plus qu'à chaque forte pluies, il pleut dans nos locaux.. plusieurs dalles de faux plafond se sont déjà écroulées et remplacées, sans compter les odeurs de moisis et le mobilier abîmés (d'ailleurs; où sont passés les 900€ et 400€ que l'assurance a versé pour les meubles jamais remplacés ?? Suspect )

Quand j'ai évoqué mes problèmes salariales, l'ARS me demandait si j'étais payé, oui mais j'étais pas payé à juste titre.. à la juste valeur du point. Il ne voulais rien entendre de plus, mais a pris en compte l'insalubrité des locaux.. et ?? depuis ?? je l'ai appelé en Février 2012, et aujourd'hui, nous sommes toujours dans les locaux... puisque les nouveaux sont dans un pire état et attende d'être rénové (le déménagement a pourtant été ordonné effectué le 29 Novembre malgré la connaissance de la situation)
Quant à l'inspection du travail, je leur ai informé en septembre 2011 que depuis 4 ans je n'étais pas enregistré à la médecine du travail (pourtant salarié du secteur hospitalier jocolor ) ils ont dit qu'ils feraient quelque chose... mais là aussi... je ne vous parles même pas des syndics qui ont tous une version différente.

Pascale, avec tout le respect que je vous dois, que diriez vous si votre concubin n'est pas fichu d'obtenir des bulletins de paie, alors que vous êtes enceinte et que vous aviez besoin de faire un crédit pour remplacer un chauffe eau qui vient de lâcher en pleine période de froid ?? (5000€ MO comprise)
Qui appelez ?? les administrateurs qui vous disent " y'a qu'a... faut qu'on..." et en attendant les mois s'écoulent... j'ai eu assez de patience, mais il y a des cas de figure où on ne peut plus attendre.. surtout quand votre vie de couple est en jeu.
Et peu importe les conditions salariales, tant qu'un accident ne se produira pas au GEM, vous ne verrez pas débarquer l'ARS vous reprochant de "savoir mais d'avoir laisser faire ??"

Notre "insignifiance" commence à être reconnu, de plus qu'elle concerne tout le monde puisque financé par cette fameuse "journée de solidarité".
Avant nous étions perçus comme des "concurrents" de CMP ou CAT, et désormais, certains Psy s'intéressent davantage aux GEM..

Tournez vous plutot vers votre employeur, vos parrains!
Après, c'est sur, s'ils ne sont pas joignables, c'est autre chose...


La personne qui a lancé le GEM a dit ouvertement devant les adhérents lors d'une réunion, que s'il avait lancé le GEM, c'était pour faire bonne figure auprès du directeur de l'hôpital PSY. qu'il était en retraite à peine un an après.. il avait promis d'être présent régulièrement, or à chaque fois qu'il venait (tous les 2 ou 3 mois), c'était pour dire qu'il repartait profiter de sa retraite.. et a laissé "son bébé" entre les mains d'une association interne à cet hôpital psy qui n'a jamais su géré des employés, d'où les gros soucis salariales qu'ils reconnaissaient ouvertement, les poussant a passer le relais à un autre gestionnaire plus compétent.


voici un extrait du courrier de mon collègue coordonnateur (pourtant zen et pratiquant le bouddhisme)qui m'en avais envoyé une copie

lettre avec A.R.


le 23 Septembre 2011



Madame la Présidente,


Nous nous retrouvons en devoir de vous adresser ce courrier, suite aux derniers événements et, relatif à notre activité salariale au Groupe d'Entraide Mutuelle dont vous êtes l'administratrice.

Nous vous rappelons que nous avons été embauchés sous le couvert de la Convention collective nationale du 28 juin 1988 (n°3246) (Étendue par arrêté du 10 janvier 1989, JO 13 janvier 1989 )

Et de ce fait, l'employeur est en obligation de suivre la dite convention.

Vous nous aviez proposé une rencontre employeurs/salariés, afin de régulariser cette situation qui traine, courant septembre 2011. A ce jour, aucune concertation n'a été proposé. Et nous le déplorons !
Vous rappelant les contacts ponctuels auprès des services de la Direction du Travail (pour ne citer que M.*****).

Nous vous demandons, que toute régularisation soit faite, c'est à dire :
calcul du salaire (coefficient x valeur du point) , au 1er février 2011: valeur du point = 5,72€
le report de l'ancienneté (4 points au terme de 24 mois de présence)
sur la feuille de salaire doit apparaître sur 2 lignes distinctes, la première comportant le salaire de base, la seconde comportant l'ancienneté.

Nous comprenons tout à fait la situation budgétaire , mais vous comprendrez aisément que nous devons faire valoir nos droits dans le cadre de la convention collective et du droit du travail.
Comptant sur votre diligence afin de régulariser cette situation.
Vous comprendrez que sans régularisation de la situation, dans les meilleurs délais, nous engagions un recours au service prudhommale.

Nous vous prions de croire, Madame la Présidente, en l'assurance de nos sentiments distingués.



M.P***** P*****, coordinateur
M.C**** T***, animateur
Mon collègue n'a jamais osé aller plus loin, il a subitement abandonné son poste le 13 Février, voici son dernier message qu'il m'avait adressé le 6 février:
Bonjour ou bonsoir christophe, juste pour t'informer que je serai absent cette semaine. Je reprendrai le travail Lundi 13 février.
J'espère que ces "emmerdements" d'eau vont se résoudre .... ça s'accumule de plus en plus !
Je te souhaite bon courage .

*Ces emmerdements d'eau font référence aux pluies diluviennes que nous subissions


Faire la différence entre nos revendications salariales (cadre, paie, horaires...) et les besoins des adhérents, leurs envie, que nous devons défendre et communiquer aux gestionnaires, parrains etc... me semble essentiel pour être efficace dans nos démarches.

les adhérents sont censés d'être nos employeurs, ils doivent apprendre à gérer leur GEM, leurs salariés, leurs bénévoles, pourquoi leur cacher le fonctionnement d'un GEM ? le cadre, les horaires, c'est aux adhérents d'avoir leur mot à dire avant tout.. comment ouvrir en soirée, et notamment le samedi voire le dimanche en faisant des horaires de "bureaux" ?? en fermant tous les midis ? le but n'est pas rompre la solitude ?? l'isolement ? oui d'accord, si nous ouvrons 24h/24, nous aurions toujours du monde hélas.. mais bon.. c'est l'association des adhérents, pas celle du gestionnaire.
Ils ont besoins de sorties?? d'activités ?? l'aniametur est censé de répondre aux besoins et aux envies de son public... et non s'imposer, sinon on se rapproche du thérapeutique.. et ça, ils le subissent déjà entourés d'ergothérapeute ou éducateurs dans d'autres centres dédiés à ça.
Ce n'est pas aux animateurs de se justifier auprès des gestionnaires, à moins que cela soit mentionné dans la convention passée entre le GEM et les parrains et ou gestionnaires.

Extrait de la circulaire du 13 juillet 2011
Pour certains GEM, créés avec l'appui d'établissements de santé et/ou d'associations gestionnaires de SAVS ou de SAMSAH, il importe que ce partenariat s'élabore dans la clarté entre la structure de soins et/ou d'accompagnement et l'association d'usagers. En outre, pour éviter toute confusion, il serait souhaitable que le GEM ne partage pas les mêmes locaux ni le personnel avec la structure partenaire. En tout état de cause, des locaux et des personnes salariées (animateurs) doivent être clairement identifiés comme étant spécifiquement à la disposition du GEM



Malheureusement, si les animateurs sont pieds et mains liés des gestionnaires qui s'imposent et qui ne laissent aucune place aux adhérents... et si l'ARS continue à fermer les yeux.. c'est donc la porte ouverte à ce gestionnaire "assis" sur "sa" subvention.
Vu que je ne peux pas cracher dans la soupe.. il ne me reste plus qu'à faire le mouton.. sinon..

un autre extrait de courrier de mon collègue ??
allez... pour le fun bounce

Cet aprés midi, j'ai eu la visite de f**** H**** *(fameux administrateur qui a lancé le GEM) !
Je lui ai demandé si il avait bien reçu mon email concernant nos salaires ; sa réponse est OUI, mais pas le temps de s'en occuper.
Bref, discussion par rapport à nos salaires, je lui ai montré les documents sur la valeur du point etc etc
Sa réponse est la même que l'an passé "vous nous coûtez cher, ...plus cher qu'une infirmiére..." enfin tu connais le discours !
En ajoutant encore une fois, que je l'aurai piègè il y a 4 ans en leur faisant signer la convention de l'animation...discours redondant donc.
Donc, il ne faut pas compter sur la ré-évaluation de notre salaires (ancienneté et valeur du point), ce n'est pas le propos!
Et que si augmentation il doit y avoir, ce sera au bon vouloir de l'AARS .
Je peux te dire que ça a un peu chauffé dans le bureau et que les adhérents se sont faient tout petits lol
Je crois que le recours hé ben ça va être de contacter l'inspection du travail, voire les prudhommes .
ha je n'oublie pas la menace de licenciement également... " vous n'êtes pas content JE change de salariés" tu connais le bonhomme borné qu'il est !
Dire que c'est un ancien syndicaliste FO ben dis donc!
Bon je suis a dispo pour t'en parler de vive voix


Voilà, une des raisons qui a poussé mon collègue coordonnateur a démissionner ??
en tout cas, voici un peu le ton que nous avions subis depuis la création du GEM...

Bien sûr, mon cas n'est pas une généralité, mais pas isolé non plus..

Pourquoi certains GEM s'"autogèrent" pas ?? parce que d'après les "administrateurs gestionnaires" ils n'en sont pas capables ?? capables de quoi ?? de faire pire qu'eux ??
tout s'apprend et à tout âge, c'est ce que je dis aux adhérents.. la preuve, je sais peut être me servir d'un pc, mais j'ai encore du mal avec un lave linge What a Face
Il n'y a pas d'âge pour apprendre, vive l'Entraide Mutuelle

ont ils quelque chose à se reprocher en refusant de dévoiler le bilan financier ?? quel est leur intérêt d'avoir un GEM "à charge" ?? où vont partir les 10 mois de reliquat de salaire non versés à mon collégue puisque démissionnaire ?? où sont les sommes d'argent promis mais jamais attribués au GEM ?? l'argent de l'assurance destiné à remplacer les meubles détruits par les intempéries ?? vu que les nouveaux locaux sont plus petits, je ne vois pas ce que l'on pourra acheter ^^.
les adhérents ont vu certaines choses et certains ont préférés ne plus s'investir... moi j'ai vu toutes les choses depuis 5 ans.. et ça peut devenir embarrassant pour ces gestionnaires... c'est pourquoi, je ne serais pas étonné de subir le même sort que ma collègue de seine et marne.

Par contre, je découvre le réseau... y a t il un système de "suivi", de "journal"... par région, puis regroupé
au niveau national par exemple, pour échanger entre CA, professionnels, adhérents??
Qui relaie l'information? Je découvre..
pour moi, étant seul dans mon département et hormis les rencontres intergem régional qui ont lieu une fois par an, ce forum reste ma seule manière de communiquer entre les concernés de la vie des GEM.
Une demande de "tournée des grands ducs" par les adhérents auprès des GEM voisins, notamment pour préparer notre journée intergem, nous avaient été refusés...

voilà.. il me reste ce forum où je peux encore espérer être entendu.

au plaisir et merci de ta réaction Wink

*désolé pour le pavé et les quelques fautes... mais ça soulages de se confier enfin à quelqu'un...

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: le débat est ouvert Aujourd'hui à 3:44

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum