UNION NATIONALE GEM FRANCE

Forum de discussion de l'UNION NATIONALE GEM FRANCE - Fédération des GEMs de France


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

la subvention 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 la subvention 2009 le Mer 1 Juil - 0:03

n'est toujours pas annoncée. Beaucoup de GEM sont en difficulté en ce moment, certains même dans une situation critique. Les ordres de paiements n'arrivent pas dans les DDASS.
Nous avons besoin de savoir l'étendue de vos problèmes rencontrés sur le terrain pour pouvoir agir utilement auprès du Ministère. Il faut arriver à faire prendre conscience aux financeurs de la nécessité des améliorations nécessaires au dispositif des GEM.
Nous sommes nombreux mais pas encore assez.
sunny

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
Peut être des pistes à explorer : extrait du Journal des Alternatives Economiques

Les subventions : elles peuvent être générales ou affectées à un projet spécifique, de fonctionnement ou d’investissement. Une subvention d’Etat reçue par une association ne peut être reversée à une autre association. Si une subvention affectée n’a pas été utilisée, elle doit être reversée à la collectivité. Les subventions tardent souvent à être créditées à cause de la complexité de la comptabilité publique, de la rareté des crédits budgétaires et de la volonté de l’Etat de ne pas alimenter le fonds de roulement des associations en versant une subvention avant le déclenchement de l’opération ou du projet subventionné. C’est donc aux associations de financer leur fonctionnement, en faisant appel soit à des fonds propres, soit à une avance sur subvention concédée par leur banque moyennant versement d’agios. Pour éviter de graves problèmes de trésorerie, deux options sont possibles :

- le « dailly sur subventions » : sur la base de la délibération attestant de l’accord de la collectivité, une association peut demander à son banquier une « cession Dailly » (1). La banque devient propriétaire de la créance de l’association et avance le montant de la subvention moyennant des frais financiers. Malheureusement, peu de banques jouent le jeu, faute de bien connaître le monde associatif. Le Crédit coopératif est habitué à utiliser ce type d’outil financier.



– le préfinancement des subventions : si l’association ne possède pas la lettre d’accord, elle peut utiliser les services d’un organisme peu connu du grand public, Sogama-Crédit associatif. Cette entreprise s’appuie sur un fonds de garantie doté par la Caisse des dépôts et consignations. Les associations peuvent bénéficier d’avances sur subventions consenties par l’Etat, les collectivités territoriales françaises ou toute personne morale de droit public français. Le montant de ce préfinancement peut aller jusqu’à 130 000 euros pour une durée de deux à douze mois par découvert bancaire autorisé. La garantie que propose Sogama-Crédit associatif est plafonnée à 60 % du découvert autorisé.

Contact : Sogama-Crédit associatif, 75, rue Saint-Lazare, 75009 Paris, tél. : 01 42 80 42 24, fax 01 42 81 42 98, courriel : sogama@noos.fr, site internet : www.sogama.fr.

3 le financemnt des gem le Jeu 15 Oct - 11:40

maitena a écrit:n'est toujours pas annoncée. Beaucoup de GEM sont en difficulté en ce moment, certains même dans une situation critique. Les ordres de paiements n'arrivent pas dans les DDASS.
Nous avons besoin de savoir l'étendue de vos problèmes rencontrés sur le terrain pour pouvoir agir utilement auprès du Ministère. Il faut arriver à faire prendre conscience aux financeurs de la nécessité des améliorations nécessaires au dispositif des GEM.
Nous sommes nombreux mais pas encore assez.
sunny
bonjour à tous
Présidente d'un gem de la Manche (club m'aide) je m'égare un peu avec la multiplicaton des structures fédératrices nationales de GEM. Quelle différence entre anegem? cnigem? union nationale GEM France ?
Ce feuilletage est il nécessaire, quand on sait les coûts induits, à l'heureou les gem "tirent la langue" en cette fin d'année, attendant une subvention écornée de 10 000 € (partage de l'enveloppe manche en 7 au lieu de 6) En fin d'exercice, l'exercice est périlleux !!!!
Merci de me donner vos avis .

Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
Bonjour,

Tout d'abord, une première différence c'est que vous avez pu vous exprimer sur ce forum.

L'ANEGEM est mandatée pour construire un outil d'évaluation des GEM, il n'a pas vocation à représenter les GEM.

Notre création date de fin 2008 alors que la naissance du CNIGEM a été annoncée à la mi 2009.

Le CNIGEM est le résultat d'une décision des grandes fédérations alors que nous sommes persuadés que c'est la base qui connait le mieux les GEM et qui saura le mieux les défendre.

Notre objectif principal est d'obtenir des autorités de santé qu'elles mettent en place des conventions tri annuelles avec les GEM qui ont fait leurs preuves et qui peuvent donc revendiquer légitimement une certaine sérénité à propos du versement
des subventions. A ce titre et fort de notre représentation, nous avons demandé à rencontrer au plus vite des responsables de la DGS, DGAS et CNSA.

Notre expérience c'est que un GEM c'est compliqué et que le stress de ne pas pouvoir tenir ses engagements vis à vis des salariés et du bailleur ne facile pas sa gestion.

Bien à vous.

Ivan Dupond, Secrétaire Général.

5 bonjour Yveline le Jeu 15 Oct - 12:17

A la différence de tous ces dispositifs l'Un GEM-FRANCE n'est conduit par aucun des parrains. Ce sont les GEMS qui s'organisent entre eux selon le principe de recherche d'autonomie et d'entraide entre pairs.
Ce mouvement est né de ce que vous soulignez c-à-d les grandes difficultés des GEM quant aux financements, par exemple, mais également le soutien moral dans les moments difficiles.
Bien à vous.
Maïté

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: la subvention 2009 Aujourd'hui à 20:38

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum