UNION NATIONALE GEM FRANCE

Forum de discussion de l'UNION NATIONALE GEM FRANCE - Fédération des GEMs de France


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

et si nous faisions le point ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 et si nous faisions le point ? le Mar 6 Nov - 0:47

Le 18 Octobre et la rencontre avec la CNSA, la DGCS, les protagonistes invités, j'avoue ne nous a pas apporté grand chose et nous pouvons même dire : rien du tout.
La subvention 2013 sera versée à l'identique ! c-à-d quelle ne nous permettra pas de respecter strictement le cahier des charges puisque tout a augmenté depuis sept ans que ce soit les loyers, les salaires, les charges, les impôts et tout ce que nous utilisons pour accomplir notre mission auprès de notre public, c-à-d de nos pairs.
La subvention pourrait peut-être même diminuer en 2014 si l'Economie ne se rétablissait pas suffisamment.
L'enveloppe des créations ? il n'y en aura pas en 2013.
En 2015 nos locaux devront répondre aux normes légales imposées aux lieux accueillant du public. Qui paiera si des travaux sont nécessaires ? Aucune réponse.

Autres réflexions concernant les gestionnaires et les parrains : y aura t'il enfin un texte précisant leurs rôles respectifs, leurs obligations vis à vis des associations d'usagers dans les structures qu'ils ont créées depuis 7 ans ?

A toutes les questions que nous avons posées il sera sans doute fait réponse après une autre réunion prévue dans quelques mois en comité plus restreint parce qu'en effet nous étions si nombreux qu'il était difficile que la parole circulant autour d'une aussi grande table puisse être entendue de tous et de chacun.

Seuls les résultats que nous obtenons ensemble par le travail et le soutien entre pairs dans NOS GEM nous encouragent à continuer coûte que coûte en ne comptant avant tout que sur nous mêmes et nos capacités de nous rassembler et d'unir nos forces. La voie des GEM ouvre le chemin vers une vraie reconnaissance du droit des usagers à exister à part entière au delà de la maladie et des à priori qu'elle véhicule.

Nous allons réussir à tenir cette voie dégagée et praticable en nous épaulant les uns les autres sans faillir à cette nécessité.

Au delà de l'existence de ces lieux où nous pouvons mettre nos difficultés de santé en parenthèse il en va du droit d'être différents et respectés, d'être tenus pour compte entendus et respectés, de partager le lot commun sans disgrâce dans la dignité.
Nous avons des parents : qu'ils ne soient pas coupables de nous avoir mis au monde,
Nous avons des enfants : qu'ils n'aient pas honte de nous avoir pour parents,
Nous avons des conjoints : qu'ils puissent compter sur nous comme nous pouvons compter sur eux.
Il s'agit du droit de vivre ensemble.





Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum