UNION NATIONALE GEM FRANCE

Forum de discussion de l'UNION NATIONALE GEM FRANCE - Fédération des GEMs de France


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Evolution des animateurs dans les GEM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Invité


Invité
Bonjour,

De nombreux GEM ont cinq années d'existence.
De nombreux animateurs de GEM ont plusieurs années d'ancienneté.

Etre animateur dans un GEM n'est pas à la portée de tout le monde.
Il faut savoir accueillir, être à l'écoute sans juger ni prendre partie.
Proposer le dialogue. Faire preuve de tact, de diplomatie, savoir apaiser les conflits.
Accompagner les projets du GEM sans jamais se substituer aux adhérents.
Connaître l'environnement médico-social du GEM et faire en bénéficier les adhérents.
Aider le cas échéant les adhérents dans les opérations de gestion et d'administration du GEM.
Accepter d'être en retrait et d'être dirigé par des administrateurs adhérents.
Savoir remettre en cause régulièrement ses pratiques professionnelles.
...

C'est un travail qui nécessite une forte implication personnelle et une motivation sans faille. Or les subventions sont gelées et ne suivent même pas l'inflation. Et le nouveau cahier des charges demande aux GEM d'ouvrir au moins 35 heures par semaine.
Il est donc impossible aux GEM, dans ces conditions, d'augmenter les animateurs et de leur proposer des perspectives d'évolution professionnelle notables dans le GEM.
Les VAE ou des formations complémentaires sont les seuls outils dont disposent les GEM aujourd'hui pour valoriser le travail des animateurs.
Ceux qui le souhaitent pourraient ainsi mettre en valeur les expériences acquises en GEM dans des structures type SAMSAH, ESAT, SAVS ou autres.
Ils pourraient peut-être trouver alors dans ces établissement une autre dimension susceptible de satisfaire leurs légitimes désirs d'évolution professionnelle et salariale.

Bonjour,

Je travaille depuis quelques années dans un GEM.
Je reconnais que la valorisation du métier d'animateur GEM n'est pas facile.

Je constate dans d'autres GEMS, que des animateurs(trices) continuent à préparer leur avenir professionnel sans envisager le GEM car ils (elles) restent sceptiques quant à l'évolution professionnelle et salariale du métier d'Animateur GEM.
Maintenant, on peut constater déjà que quelques pas ont été faits comme le DU d'Animateur GEM (Diplôme universitaire) à Paris 8 qui pourrait déboucher sur un diplôme national (licence, master. Se renseigner plus en détails.La VAE, effectivement peut être un moyen d'évoluer. Où cela peut nous mener ? A voir, à creuser.

Il est vrai que les moyens sont faibles pour valoriser notre métier qui est, j'en conviens tout à fait, un métier un part entière.
Suivons attentivement l'évolution sachant que la pérennité des GEMS semble maintenant acquise au niveau des grandes instances.

Je pense qu'il faut s'informer un maximum et s'impliquer autant que l'on peut dans cette évolution si nous souhaitons qu'elle s'opère.

Bien cordialement.



duiwen a écrit:Bonjour,

De nombreux GEM ont cinq années d'existence.
De nombreux animateurs de GEM ont plusieurs années d'ancienneté.

Etre animateur dans un GEM n'est pas à la portée de tout le monde.
Il faut savoir accueillir, être à l'écoute sans juger ni prendre partie.
Proposer le dialogue. Faire preuve de tact, de diplomatie, savoir apaiser les conflits.
Accompagner les projets du GEM sans jamais se substituer aux adhérents.
Connaître l'environnement médico-social du GEM et faire en bénéficier les adhérents.
Aider le cas échéant les adhérents dans les opérations de gestion et d'administration du GEM.
Accepter d'être en retrait et d'être dirigé par des administrateurs adhérents.
Savoir remettre en cause régulièrement ses pratiques professionnelles.
...

C'est un travail qui nécessite une forte implication personnelle et une motivation sans faille. Or les subventions sont gelées et ne suivent même pas l'inflation. Et le nouveau cahier des charges demande aux GEM d'ouvrir au moins 35 heures par semaine.
Il est donc impossible aux GEM, dans ces conditions, d'augmenter les animateurs et de leur proposer des perspectives d'évolution professionnelle notables dans le GEM.
Les VAE ou des formations complémentaires sont les seuls outils dont disposent les GEM aujourd'hui pour valoriser le travail des animateurs.
Ceux qui le souhaitent pourraient ainsi mettre en valeur les expériences acquises en GEM dans des structures type SAMSAH, ESAT, SAVS ou autres.
Ils pourraient peut-être trouver alors dans ces établissement une autre dimension susceptible de satisfaire leurs légitimes désirs d'évolution professionnelle et salariale.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum