UNION NATIONALE GEM FRANCE

Forum de discussion de l'UNION NATIONALE GEM FRANCE - Fédération des GEMs de France


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Ramenons tout ça au débat d'idées.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Que se passe t'il qui bouleverse actuellement le champ de la psychiatrie et de la santé mentale du côté des usagers.

Trois associations majors au niveau national s'estimant mal, peu, pas, représentées auprès des pouvoir publics, pas, peu, mal défendues dans leurs droits fondamentaux, se sont réunies et ont formé un
Collectif d'Associations d'Usagers en Psychiatrie (CAUPsy).
Ce Collectif représente déjà plus de deux mille cinq cents usagers sur le territoire.
Bien sûr d'autres associations d'usagers de même niveau national, notoirement reconnues sont en attente des consultations démocratiques de leurs instances pour rejoindre ce mouvement.
C'est un événement quasiment historique correspondant tellement au besoin exprimé par les usagers qu'il en est de fait pertinent.

Autre événement : l'Union nationale GEM-FRANCE a été reçue à la DGCS il y a quelques jours en même temps que la Fnapsy et le Cnigem . L'Anegem représentée par un psychiatre était également présente.

De fait deux nouvelles organisations CAUPsy et U.N. GEM-FRANCE s'installent dans le champ de la psychiatrie et de la santé mentale bousculant le paysage, le langage et les habitudes.

Cela devrait animer un débat d'idées.
En effet ces deux outils ont été imaginés, créés, et sont dirigés par des usagers dans leur diversité, unis, rassemblés sur une plateforme de cinq objectifs qui seraont défendus par tous.
En toute légitimité.
Le droit de se constituer en association, d'élire et de choisir librement ses représentants, de construire son autonomie dans des dispositifs qui répondent aux besoins de fonctionnement dans les règles démocratiques, font partie des droits fondamentaux que nous sommes sensés tous défendre.

Ces faits déchainent en ce moment beaucoup de hargne exposée avec des arguments indignes des personnes qui les utilisent.
S'inscrire dans la démocratie c'est accepter l'opposition, l'alternance, l'alternative.
Il s'agit de discuter des idées développées par ces changements assez fondamentaux et non pas de tomber à bras raccourcis sur les initiateurs, tous usagers.
L'émancipation des usagers fait-elle donc aussi peur ? et à qui ? Pourquoi ?
Quels sont donc les discours qui sont sincères ?

Voir le profil de l'utilisateur

2 Ramenons tout ça au débat d'idées le Lun 26 Avr - 19:20

la question est: certaines "grandes fédérations" sont elle prêtes à se remettre en cause et à accepter le débat d'idées? (cf le dépôt de plainte de la Fnapsy et les discours d'un psychiatre représentant l'Anegem? Crying or Very sad Question

Voir le profil de l'utilisateur http://www.psy-aube.net
jml a écrit:la question est: certaines "grandes fédérations" sont elle prêtes à se remettre en cause et à accepter le débat d'idées? (cf le dépôt de plainte de la Fnapsy et les discours d'un psychiatre représentant l'Anegem? Crying or Very sad Question

Pour répondre a la question pertinente que tu poses jml
Je pense que l'histoire a quasiemment toujours démontrée que malgré les forces stationnaires , qui refusent le débat d'idées , qui veulent garder leur acquis, etc , elles ont toujours cédées et perdu leur combat face a l innovation et a l evolution positive
c'est pourquoi je reste confiant en notre action
bien sur cela ne va pas sans courage , efforts ,sans peines , et surtout du temps

Wargniez pascal - Secretaire de l Ile aux possibles - GEM SAINT MAUR (94)

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum